Un silence assourdissant

pour annoncer la fête patronale 2021

En 2016 la municipalité avait redonné vitalité à la fête patronale en organisant de mémorables festivités pour célébrer le 750e anniversaire de la charte de franchises d'Orgelet, qui avait été pavoisée comme jamais pour cette occasion.

Les 3 années suivantes, sur un format plus réduit, l'association Déflagration à qui la municipalité avait confié la programmation, avait proposé d'inénarrables spectacles de rues pour compléter la traditionnelle fête foraine et le feu d'artifice.

En 2020, au vu de l'installation tardive du nouveau conseil municipal et face aux conditions sanitaires, on comprend aisément que, comme partout en France, aucun événement n'ait été organisé.

Fête 2017

Mais qu'en sera-t-il en 2021 ? Mystère...

Les seuls éléments dont on dispose à ce jour sont une ligne d'un tableau Excel et une ligne d'un document Word issues d'un vague compte-rendu d'une réunion de la commission animation qui s'est réunie le 24 juin 2021 et qui a été présenté à la séance du conseil municipal du 30 juin 2021.

25.000 € ont été budgétés pour des animations dont on ne sait rien à moins de 3 semaines de l'événement : aucune information dans le dernier bulletin municipal, ni sur l'agenda du site WEB de la commune, ni sur celui de l'office de tourisme, ni sur celui de l'organisateur Déflagration ; rien dans la presse ; aucune affiche !
On ne sait pas non plus si la traditionnelle fête foraine aura lieu, et dans quelles conditions sanitaires tout cela pourrait se dérouler.

C'EST INQUIÉTANT, d'autant plus qu'aucune délibération n'a été prise par le conseil municipal pour valider un éventuel contrat ou convention entre la commune et l'organisateur (présentation d'une ébauche de programme et surtout des éventuelles conditions d'annulation, en cas d'intempérie ou de restrictions sanitaires).

Compte-rendu de réunion de la commission animation du 24 juin 2021

On est bien loin de la maniaquerie pointilleuse que certains conseillers, toujours en place aujourd'hui dans la majorité municipale, avaient exercé en 2016 pour contrôler les comptes de la grande fête des 750 ans... (Pour information, cet événement exceptionnel avait couté à la commune 50.000 €, et les festivités des années suivantes avaient coûtées 15.000 € par édition).

Plus formellement, il est anormal que 25.000 € soient engagés par la commune, sans qu'il y ait eu une consultation pour choisir l'organisateur ; cela est contraire au code de la commande publique, mais ce mode de fonctionnement semble être devenu une habitude de la nouvelle municipalité ; j'aurai l'occasion d'y revenir dans les semaines à venir.

En conclusion, l'opacité avec laquelle cet événement est organisé montre une fois de plus l'amateurisme de la majorité municipale et sa désinvolture avec l'usage de l'argent public.